top of page
  • Photo du rédacteurAlex

Test du shampoing de la marque capillaire Tokio IE

Dernière mise à jour : 14 mai

Immersion dans l'univers de Tokio IE

 

Origines et inspiration de la marque


Dans l'univers raffiné des soins capillaires, Tokio IE se distingue par son héritage japonais, fusionnant l'élégance et l'innovation technologique. Née de la vision d'experts passionnés, cette marque incarne un engagement envers l'excellence et la beauté intemporelle.



avis produit marque TOKIO IE


Philosophie et engagement de Tokio IE


La philosophie de Tokio IE repose sur l'harmonie entre nature et technologie, proposant des soins qui respectent et subliment la chevelure. Chaque produit est une ode à la nature, conçu avec une conscience écologique et un respect profond pour la santé capillaire... enfin c'est ce qui est annoncé car la vérité est tout autre...

 

Valeurs fondamentales de Tokio IE

 

Engagement envers la qualité et l'innovation


Tokio IE, avec sa gamme emblématique Tokio Inkarami, incarne l'avant-garde des soins capillaires. Ses formulations uniques intègrent des kératines variées et des acides aminés, témoignant d'une quête incessante de perfection et de résultats inégalés.


Une démarche écoresponsable


Au cœur de Tokio IE réside une volonté ferme de minimiser l'empreinte écologique. Optant pour des ingrédients principalement naturels et des emballages recyclables, la marque s'inscrit dans une perspective durable, conciliant beauté des cheveux et bien-être de la planète.


L'essence de Tokio IE : un mariage de tradition et d'innovation

 

La genèse de Tokio IE


Née de la collaboration entre des maîtres coiffeurs japonais et des chercheurs en biotechnologie, Tokio IE incarne l'excellence des soins capillaires à la japonaise. Inspirée par la richesse des rituels de beauté ancestraux et par les avancées scientifiques contemporaines, la marque a pour ambition de révolutionner la routine capillaire avec des produits à la pointe de la technologie.


Le credo de Tokio IE : entre éthique et esthétique


Au cœur de Tokio IE réside un engagement indéfectible envers l'éthique et la durabilité. Chaque formule est conçue dans le respect de la biodiversité et avec une attention particulière portée à l'impact environnemental, sans jamais compromettre l'esthétique et l'efficacité des soins.


Le positionnement distinctif de Tokio IE

 

Luxe et haute technologie au service de la beauté


Tokio IE transcende l'ordinaire en alliant luxe et innovation. Le soin Tokio Inkarami, pierre angulaire de la marque, est un symbole de cette alchimie, offrant une transformation capillaire spectaculaire et une expérience sensorielle unique.


Une solution personnalisée pour chaque chevelure


Reconnaissant la diversité des besoins capillaires, Tokio IE propose des lignes spécifiques, adaptées à chaque type de cheveux. Que ce soit pour des cheveux naturels, sensibilisés ou à la recherche d'hydratation, la marque offre une réponse sur mesure, garantissant des résultats à la hauteur des attentes les plus exigeantes.

 

L'excellence au cœur de Tokio IE : un gage de qualité et de performance

 

Des ingrédients choisis avec soin


Tokio IE sélectionne méticuleusement ses composants, privilégiant des ingrédients naturels et des extraits botaniques de haute qualité. Cette rigueur dans le choix des matières premières garantit l'efficacité des soins et leur bienfait pour la santé des cheveux et du cuir chevelu.


La promesse d'une technologie avant-gardiste


Le soin phare de la marque, Tokio Inkarami, illustre parfaitement la fusion entre tradition et innovation. Utilisant des technologies brevetées comme le Fullerène et des kératines de pointe, Tokio IE offre une expérience de soin incomparable, capable de métamorphoser les cheveux les plus abîmés.

 

Tokio IE se présente comme un éclat lumineux dans le monde des soins capillaires, où tradition et modernité se rencontrent pour créer des produits d'exception. Chaque soin est une invitation à redécouvrir la beauté de ses cheveux, dans un geste à la fois élégant et respectueux de l'environnement. Rejoignez-nous dans cette aventure où chaque mèche de cheveux devient le témoignage d'un art soigné et d'une passion pour l'excellence.



avis marque capillaire TOKIO IE

 

Présentation du shampoing Tokio IE Inkarami : entre promesses et attentes

 

En tant que bloggueuse beauté, j'ai le plaisir de vous présenter aujourd'hui le shampoing Tokio IE Inkarami, un produit qui s'annonce comme une révolution dans le domaine des soins capillaires. Avant de partager mon expérience personnelle avec ce produit, je souhaite vous en donner une présentation détaillée, basée sur les informations fournies par la marque.

 

Un soin adapté à une multitude de besoins capillaires

 

Selon Tokio IE, ce shampoing est conçu pour répondre aux besoins variés des cheveux sensibilisés, qu'ils soient affectés par des traitements chimiques, des brushings répétitifs, ou simplement par les aléas de la vie quotidienne. La marque promet un soin universel, adapté à tous types de cheveux, de la texture la plus fine à la plus épaisse, des cheveux lisses aux bouclés.

 

Des bénéfices prometteurs pour une chevelure revitalisée

 

Le shampoing Tokio IE Inkarami se présente comme un soin réparateur avancé, promettant de renforcer la résistance des cheveux tout en leur apportant hydratation et douceur. Grâce à une formulation riche en kératines, céramide, Lactones, et enrichie par le Fullerène, ce produit aspire à transformer les cheveux, les rendant soyeux et faciles à coiffer.

 

Conseils d'application pour optimiser l'efficacité du produit

 

Avant de pouvoir partager mon avis basé sur une utilisation personnelle, permettez-moi de vous relayer les recommandations d'application fournies par Tokio IE.

 

Une application soignée pour des résultats optimaux

 

Il est conseillé d'appliquer ce shampoing sur cheveux humides et bien essorés, en évitant le contact avec une serviette pour préserver l'efficacité des actifs. Une noisette du produit suffirait pour envelopper les longueurs et les pointes, avant un massage délicat et un démêlage précautionneux. Un temps de pause de 15 minutes est suggéré pour permettre une action profonde du soin.

 

Intégration dans une routine hebdomadaire pour des cheveux sublimés

 

Pour ceux qui cherchent à intégrer ce shampoing dans leur routine de soins, une utilisation hebdomadaire est recommandée. Cette fréquence permettrait aux cheveux de bénéficier pleinement des propriétés réparatrices et hydratantes du produit, en complément des soins quotidiens.

 

Zoom sur la formulation : un engagement vers l'innovation

 

L'efficacité annoncée du shampoing Tokio IE Inkarami repose sur une sélection méticuleuse d'ingrédients, témoignant de l'engagement de la marque envers l'innovation.

 

Une synergie d'ingrédients pour une réparation en profondeur

 

La présence de diverses formes de kératine, associée à des actifs tels que le Fullerène, est au cœur de la promesse de réparation et d'hydratation du produit. Ces composants, connus pour leur capacité à pénétrer et à nourrir la fibre capillaire, suggèrent un potentiel de soin élevé pour les cheveux abîmés.

 

Un parfum sucré floral pour une expérience sensorielle unique

 

Le choix d'un parfum sucré floral pour ce shampoing vise à enrichir l'expérience d'utilisation, ajoutant une dimension plaisir au rituel de soin. Il reste à voir comment cette note olfactive se mariera avec les bénéfices capillaires promis par le produit.

 

En conclusion, le shampoing Tokio IE Inkarami se présente avec des promesses attrayantes de réparation et d'embellissement des cheveux. Avant de pouvoir attester de son efficacité et de ses bienfaits à travers mon expérience personnelle, ces informations préliminaires permettent d'entrevoir le potentiel de ce produit dans l'univers des soins capillaires haut de gamme. Restez à l'écoute pour découvrir mon avis sur ce produit.

 

Mon avis sur le shampoing Inkarami Platinium de la marque Tokyo IE après 10 jours d'utilisation

 

Analyse du packaging du shampoing : quand simplicité rime avec ambivalence

 

Dans l'univers raffiné des produits de soin capillaire haut de gamme, l'emballage joue un rôle prépondérant, non seulement en tant que protecteur du trésor qu'il renferme, mais également comme messager des valeurs et de l'essence de la marque. Aujourd'hui, je vous invite à plonger dans l'exploration du packaging d'un shampoing estimé aux alentours de 50 euros, où le luxe et la simplicité entrent dans une danse complexe.



avis et revue produit shampoing marque TOKIO IE

 

L'absence remarquée d'un packaging secondaire

 

Dans le cadre de ce positionnement élite, l'absence d'un emballage secondaire soulève des interrogations. Traditionnellement, un packaging secondaire, à la fois protecteur et écrin de présentation, est un élément incontournable des produits de luxe. Sa présence renforce non seulement l'expérience d'unboxing, mais témoigne également de l'attention portée aux détails par la marque. Son absence ici peut être interprétée de diverses manières, oscillant entre une volonté d'éco-responsabilité et un manque potentiel de raffinement.

 

Un packaging primaire qui questionne

 

Le contenant du produit, avec sa structure en plastique souple, semble dénoter avec l'attente d'une qualité irréprochable associée à son prix. Un incident mineur, tel qu'une chute dans la douche, révèle des marques visibles sur le plastique, soulevant des préoccupations quant à la durabilité de l'emballage. De plus, l'accumulation de résidus de produit séchés sous le capuchon ajoute un aspect peu attrayant au packaging, contrastant fortement avec les standards esthétiques escomptés d'un produit de cette envergure.

 

Une identité visuelle en quête d'unicité

 

Le choix d'un packaging transparent, bien que pouvant être loué pour sa simplicité et son honnêteté, semble ne pas rendre justice à l'identité de la marque. Dans un marché où l'esthétique et le design jouent un rôle clé dans la décision d'achat, un packaging classique peut sembler manquer d'audace et de caractère. La transparence, souvent symbole de pureté et d'authenticité, risque ici de conférer une allure ordinaire à un produit qui se veut exceptionnel.

 

Conclusion : une réflexion sur le luxe et la simplicité

 

Cette analyse du packaging du shampoing haut de gamme nous invite à réfléchir sur l'équilibre délicat entre luxe et simplicité. Si l'éco-responsabilité et la minimalisme sont des valeurs de plus en plus prisées, elles doivent être soigneusement équilibrées avec les attentes inhérentes à un produit de luxe, notamment en termes de design et de durabilité. Le packaging, en tant qu'extension de la marque, doit non seulement protéger et préserver, mais aussi séduire et raconter une histoire, une dimension qui semble être, dans ce cas, en quête de perfectionnement. Visuellement il ne vaut pas un produit de la gamme capillaire Cair.

 

Décryptage d'une formule produit controversée : Entre bienfaits capillaires et préoccupations environnementales

 

L'analyse de cette formule révèle plusieurs aspects qui méritent une attention particulière. Avec une note de 12/100 sur Yuka, cette formule soulève des préoccupations quant à sa composition et à ses potentiels effets sur la santé et l'environnement.

 

  • Alcool : Présent en tête de liste, l'alcool peut avoir des effets asséchants sur la peau et les cheveux, particulièrement en concentrations élevées. Bien qu'il puisse servir de solvant ou d'agent antiseptique, son utilisation dans les produits cosmétiques est souvent critiquée pour ses effets déshydratants.

  • Butylene Glycol : Utilisé comme humectant et solvant, il aide à maintenir l'hydratation dans le produit. Cependant, il peut être irritant pour certains types de peau, notamment les peaux sensibles.

  • Calcium Sodium Borosilicate : Souvent utilisé pour ses propriétés réfléchissantes, ce composant peut poser des questions quant à sa biodégradabilité et son impact environnemental.

  • Citric Acid : Cet ajusteur de pH, naturellement présent dans les agrumes, est généralement considéré comme sûr. Toutefois, il peut causer une irritation chez les personnes ayant une peau très sensible.

  • Huiles essentielles (Citrus Grandis Peel Oil et Cymbopogon Schoenanthus Oil) : Bien qu'elles confèrent un parfum agréable, les huiles essentielles peuvent être allergènes pour certaines personnes, entraînant des réactions cutanées.

  • Methylisothiazolinone : Conservateur connu pour son potentiel allergène élevé. Sa présence dans les formulations cosmétiques est de plus en plus controversée en raison de risques d'irritations et d'allergies.

  • PEG-40 Hydrogenated Castor Oil : Un émulsifiant dérivé de l'huile de ricin. Bien que considéré comme relativement sûr, la contamination par des impuretés lors du processus de fabrication peut poser des risques.

  • Kératine Hydrolysée et Potassium Cocoyl Hydrolyzed Keratin : Ingrédients bénéfiques pour les cheveux, ils aident à restaurer la fibre capillaire. Cependant, leur efficacité dépend grandement de la taille des molécules et de leur capacité à pénétrer la tige capillaire.

  • Polyquaternium-10 et Polyquaternium-48 : Agents conditionneurs souvent utilisés dans les soins capillaires pour lisser et adoucir. Leur sécurité est généralement acceptée, bien que leur impact environnemental soit discuté en raison de leur biodégradabilité limitée.

  • PVP : Un polymère formateur de film qui peut être utile pour donner du corps et de la tenue aux produits capillaires, mais qui peut aussi alourdir les cheveux s'il est utilisé en excès.

  • Oxyde d'argent : Utilisé pour ses propriétés antibactériennes, il soulève néanmoins des inquiétudes quant à son impact potentiel sur l'environnement et la santé, notamment en ce qui concerne les nanoparticules.


La note faible sur Yuka peut s'expliquer par la présence de composants controversés tels que l'alcool, le Methylisothiazolinone, et des ingrédients potentiellement allergènes ou irritants comme les huiles essentielles et certains agents de conservation. En outre, l'impact environnemental de certains ingrédients et la biodégradabilité limitée de composants synthétiques pourraient également contribuer à cette évaluation négative.


En conclusion, bien que cette formule contienne des ingrédients bénéfiques pour les cheveux, tels que la kératine hydrolysée, elle comprend également plusieurs composants qui peuvent susciter des inquiétudes tant pour la santé humaine que pour l'environnement. Il serait judicieux pour les consommateurs de faire preuve de prudence et de rechercher des produits avec des profils de sécurité et d'impact environnemental plus favorables.

 

Révélation sur l'expérience d'utilisation : Entre promesses et réalités d'un shampoing de luxe

 

L'exploration minutieuse d'un produit de soin capillaire de renom ne saurait être complète sans un examen approfondi de son utilisation réelle. Après avoir passé une dizaine de jours en compagnie du shampoing haut de gamme en question, il est temps de lever le voile sur cette expérience sensorielle et fonctionnelle, où luxe et praticité se côtoient.

 

L'épreuve de la texture et de la mousse

 

La texture liquide du shampoing, première impression tactile, se révèle plutôt fluide, voire aqueuse. Si lors de la première application la mousse se fait discrète, une seconde application s'avère plus généreuse, suggérant une nécessité d'adaptation à ce rituel particulier. Malgré cette légère réticence initiale à mousser, le produit glisse avec aisance sur les cheveux, promettant une application sans encombre.

 

Une odeur qui divise

 

L'arôme de ce shampoing, dominé par des notes de citron et de citronnelle, dévoile une fraîcheur qui, bien que pouvant évoquer la vivacité des agrumes, se rapproche malheureusement davantage d'une senteur anti-moustique que d'une signature olfactive sophistiquée. Loin d'être une caresse pour les sens, cette fragrance peine à s'inscrire dans le sillage délicat attendu d'un produit de cette gamme.

 

Des résultats qui interrogent

 

L'utilisation répétée de ce shampoing laisse émerger une impression mitigée quant à sa capacité à nettoyer en profondeur. L'absence de cette sensation de propreté tant recherchée, conjuguée à une tendance des cheveux à regraisser rapidement, soulève des questions sur l'efficacité du produit. Un voile résiduel, perceptible au toucher, semble trahir la promesse d'une chevelure légère et revitalisée.

 

Entre promesses et réalités

 

Confronté aux attentes suscitées par ses promesses, ce shampoing haut de gamme peine à convaincre pleinement. La déception est d'autant plus palpable que son positionnement tarifaire élevé laissait présager une expérience sans faille, tant en termes d'olfaction que de résultats tangibles.

 

Conclusion : une réflexion sur le luxe et l'efficacité

 

Cette immersion dans l'univers d'un shampoing se voulant d'exception souligne l'importance cruciale de l'adéquation entre les promesses d'une marque et l'expérience utilisateur réelle. Le luxe, pour asseoir sa légitimité, se doit d'être irréprochable, offrant non seulement une évasion sensorielle mais aussi une efficacité indiscutable. Il est impératif pour les marques de soin capillaire de luxe de conjuguer esthétique, innovation et résultats pour satisfaire une clientèle exigeante et avertie.

 

En définitive, cette exploration a mis en lumière les contrastes entre les aspirations élevées et la réalité vécue, invitant à une réflexion plus large sur les critères de choix et les attentes en matière de soins capillaires haut de gamme. C'est donc un produit à fuir... je ne peux que vous conseiller de vous retourner vers des produits comme la gamme Cut by Fred ou encore le shampoing de John Masters Organics. C'est un produit rentre dans la catégorie des produitz à ne surtout pas acheter, il rejoint la liste des produits tel que le shampoing Pure de David Mallett.

 

Note finale 1/5

 

Points clés du shampoing haut de gamme :


Les plus :

 

  • Facilité d'application : Malgré sa texture liquide, le shampoing s'applique aisément sur les cheveux.

  • Mousse généreuse à la seconde application : Bien que la première application soit timide en mousse, la seconde offre une meilleure expérience moussante.


Les moins :

 

  • Odeur peu agréable : Le parfum de citron/citronnelle, loin d'être raffiné, évoque davantage une senteur anti-moustique.

  • Manque de sensation de propreté : Le produit ne semble pas nettoyer les cheveux de manière efficace, laissant une sensation de résidu gras.

  • Regraissage rapide des cheveux : Les cheveux tendent à regraisser rapidement après utilisation, remettant en question la capacité du shampoing à offrir une propreté durable.

  • Rapport qualité-prix décevant : Au vu de son prix élevé, le produit ne répond pas aux attentes en termes d'efficacité et d'expérience sensorielle.

 

Synthèse complète sur l'expérience avec le shampoing de la marque capillaire TOKIO IE

 

Dans un marché où le luxe et l'efficacité sont souvent synonymes d'une expérience capillaire exceptionnelle, ce shampoing haut de gamme se devait de combiner une performance irréprochable à une expérience sensorielle enchantée. Malheureusement, après un test approfondi de 10 jours, force est de constater que le produit ne tient pas toutes ses promesses, laissant une impression mitigée quant à sa place dans le segment du luxe capillaire.

 

La première interaction avec le shampoing révèle une texture liquide qui, malgré une application facile, surprend par son manque initial de mousse. Cette particularité nécessite un ajustement de la part de l'utilisateur, qui doit appliquer une seconde fois le produit pour obtenir la mousse désirée. Bien que ce point puisse être considéré comme mineur, il soulève néanmoins des questions sur l'économie du produit et son utilisation quotidienne.

 

Cependant, c'est l'olfaction qui s'avère être le point le plus clivant de cette expérience. L'odeur de citron et de citronnelle, bien loin de l'élégance et de la subtilité attendues d'un produit de luxe, évoque plutôt une sensation répulsive, comparée à celle d'une bougie anti-moustique. Cette signature olfactive manque cruellement de raffinement et d'harmonie, éléments pourtant cruciaux dans l'appréciation globale d'un soin capillaire haut de gamme.

 

Le principal écueil de ce shampoing réside dans son efficacité. Loin de procurer la sensation de propreté escomptée, il laisse au contraire un film gras sur les cheveux, les faisant regraisser rapidement. Cette performance en deçà des attentes met en lumière une inadéquation flagrante entre les promesses d'une chevelure revitalisée et l'expérience réelle post-lavage.

 

Quant au rapport qualité-prix, il apparaît clairement disproportionné. Un produit se positionnant dans une gamme de prix avoisinant les 50 euros se doit d'offrir une expérience sans faille, tant en termes de résultats que de sensorialité. Ce shampoing, malgré son positionnement haut de gamme, peine à justifier son coût élevé au regard des bénéfices apportés.

 

En conclusion, cette exploration détaillée du shampoing haut de gamme révèle une discordance notable entre les aspirations luxueuses et la réalité tangible de son utilisation. Entre une olfaction discutable, une texture peu conventionnelle et une efficacité contestée, ce produit suscite une réflexion sur les critères fondamentaux qui définissent le luxe dans le soin capillaire. Pour s'élever au rang des incontournables, il est impératif que ce shampoing revoit sa formule et son expérience utilisateur afin de véritablement incarner l'excellence et la satisfaction que l'on est en droit d'attendre d'un soin d'exception.

73 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page